dimanche 7 octobre 2012

Puisqu'il faut commencer quelque part...

Bienvenue sur le brocolog !
J'ai planché longtemps sur le contenu de ce premier article.
Un premier article, c'est comme la première fois, c'est décisif pour la suite... C'est lui qui va faire venir et fidéliser les premiers visiteurs (s'il en est). Il doit donner l'ambiance du projet que l'on désire construire. Je vais l'avouer tout de suite : j'en sais actuellement autant que toi sur l'ambiance dudit projet (tiens? Je tutoie)... Je tâtonne un peu, réapprend ce que je savais à 14 ans devant mon premier skyblog, la maturité en plus.

De ce que j'en sais, le premier article d'un blog consiste souvent en une présentation. Quoi de plus logique? J'ai pensé à rédiger une liste exhaustive de ma personnalité, histoire d'exprimer au lecteur à quel point je tiens tout entier dans un petit cadre. C'est le meilleur moyen pour le perdre (si ce n'est pas déjà fait avec toi). Je suis depuis toujours un peu handicapé quand il s'agit de me présenter.
J'ai donc décidé en guise de dépucelage de raconter l'histoire de ce blog, sommairement en tout cas. Au lieu de me présenter, pourquoi ne pas présenter le brocolog (ou du moins ce que j'en sais)?

J'avais il y a quelques années, comme beaucoup d'autres de mon âge, un Skyblog, aussi appelé "Skaii" pour les intimes ou plus sobrement "Sky". À vrai dire, j'en avais plusieurs, étant donné que j'en changeais régulièrement, sans jamais en garder un assez longtemps pour avoir des lecteurs. Comme vous vous en doutez, j'y écrivais à peu près tout et n'importe quoi.[1]
Puis un beau jour, ou lentement, je ne m'en souviens plus vraiment, je m'en suis lassé. Je n'innove pas, beaucoup d'autres internautes ont vécu la même chose...

Facebook était encore jeune, à cette époque. Un site convivial qui n'exhalait pas la paranoïa à chaque statut posté. Il montait de plus en plus en popularité, et comme l'ont fait maintenant 1 milliard de personnes (si je dis juste) je m'y suis inscris, au détriment de mon blog de l'époque, laissé seul sur la toile, à moisir loin de tout.
J'ai par la suite supprimé tout ce qui restait de mes skyblogs de jeune adolescent, par honte et par impulsivité. Je le regrette aujourd'hui, car ils ont joué un certain rôle dans mon développement personnel, et j'aimerais parfois pouvoir les relire en souriant de ma naïveté du moment, sans compter que tout n'était pas si mauvais, au final...

Quelques années et un nouveau compte Facebook plus tard, j'ai décidé de refaire un blog (sur blogspot). Il était basé sur un certain délire et était destiné à contenir plein d'articles rigolos sans queue ni tête. Mais l'inspiration s'est vite faite la malle, et le fait de n'avoir que deux ou trois lecteurs récurrents (des amis) jouait sur ma motivation à continuer. Je suppose que je m'voyais déjà en haut de l'affiche avec mes articles trop lolilol, mais je n'avais pas compris qu'un blog est avant tout un espace personnel avant d'être un filet à lecteurs, et surtout que ce genre de site doit vieillir comme le bon vin pour gagner ses amateurs...

Mais ces derniers temps, l'envie d'écrire et de partager mes pensées s'est refaite sentir. Quitte à ne partager qu'avec une poignée d'amis. Facebook me fatigue, j'avais besoin de quelque chose de plus personnel, plus intime, tout en étant ouvert aux autres. Je surfais sur des blogs, le plus souvent trouvés via Twitter, et au fond de moi-même résonnait cette envie de faire partie de cette blogosphère. Mais un détail me faisait hésiter à sauter le pas : le thème. Autour de quoi allais-je construire mon blog? Un blog délirigolol, comme avant? Un blog sur l'informatique, l'open-source? Il y en a déjà toute une flopée sur la toile, j'avais besoin de le sentir un tantinet unique... La réponse m'est venue après la lecture d'un article sur le blog de remouk (cacedédi spéciale), l'un des créateurs de danstonchat. Je ne sais pas ce que j'avais contre l'idée du blog personnel avant ça, mais il m'a semblé évident que c'était la meilleure solution. Quoi de plus unique comme thème que moi-même?[2]

En conclusion, me voilà ici, j'ai façonné ce lieu à mon image, lentement mais sûrement, jusqu'à la favicon. Je m'y sens confortablement installé... J'ai conscience que je n'aurais certainement jamais beaucoup de lecteurs (et d'ailleurs si tu es ici, à tout hasard, c'est sûrement parce qu'on se connaît, non?), mais ça ne me dérange pas. Je compte bien garder ce site aussi longtemps que possible, et poster, de temps à autre, des pensées, des articles qui m'ont interpellé, etc. Un blog, en somme...

Sur ce, merci d'avoir lu jusqu'ici, si c'est le cas. J'espère ne pas avoir gaspillé trop de temps de ta trop courte vie, et le cas échéant, je m'excuse.
Je t'invite à revenir voir de temps en temps ici si rien n'a changé, et surtout à donner ton avis dans les commentaires. Sens-toi libre, je ne modère que le manque de respect à autrui, mais les critiques négatives sont entièrement acceptées et prises en considération.

Avez-vous un blog? A-t-il une histoire particulière? Est-il ancien ou récent?
Parlez-en dans les commentaires !

PS : je viens de constater la longueur de l'article. Veuillez m'excuser, ma plume mon clavier s'est emporté.

  1. Mon premier s'appelait "adoperdu" et mon plus beau (et pour être honnête, j'en serais encore fier aujourd'hui) était "xy-oozely-yx.skyblog.com".
  2. Que je sache, personne n'a encore écrit de blog sur moi.

8 commentaires:

  1. '. J'ai conscience que je n'aurais certainement jamais beaucoup de lecteurs (et d'ailleurs si tu es ici, à tout hasard, c'est sûrement parce qu'on se connaît, non?), mais ça ne me dérange pas'' Premièrement, si tu crois déjà avoir peu de lecteurs.., ça commence pas très bien. En deuxième lieu, ce n'est pas parce qu'on se connaît que je dois obligatoirement connaître ton blog. En le publiant sur Twitter, ton lien se transmettra du ''bouche à oreille'' et ainsi de suite.. Troisièmement, tu as toi-même dit que ton ancien blog où seulement trois de tes ami(es) visitaient avait jouer sur ta motivation. Donc, de ce fait, peut-être que ça te dérange pas pour l'instant, mais à la longue, peut-être que ça te procurera le même sentiment que l'ancien.. Mais sinon, mon Chéri, tu es bien parti. Le design te ressemble, l'article reflète légèrement ta personnalité (forcément, on saura pas tout de toi via la description d'un blog) et on attend que l'écriture du deuxième article..

    *A déviergé ton blog via mon premier commentaire*.

    Je t'aime et ta meuf est derrière toi via la réalisation de ce blog.

    RépondreSupprimer
  2. Ben écoute, je suis tombé totalement par hasard, et comme le dis Madame brosylen, c est le bouche à oreille qui fait la notoriété de quelquechose.
    En attendant je suis intrigué, curieux et impatient de voir la tournure que cela va prendre.

    Et hop ! En favoris !

    RépondreSupprimer
  3. @Émilye :
    Ce n'est pas du pessimisme, c'est de la modestie, uniquement. Bien sûr que j'aimerais avoir pleeein de lecteurs, mais je dis seulement que je me sentirais tout aussi bien avec une poignée. De plus, étant donné que c'est mon premier article, les gens qui le liront seront en majorité des gens à qui j'aurai personnellement donné mon lien. Plus tard, peut-être que... mais à ce moment là, il y en a peu qui liront cet article précis (et encore, qui sait?).
    Quant à la motivation, je ne suis pas devin, mais je doute que le problème se repose, pour la simple et bonne raison que je n'ai pas créé ce blog avec l'envie d'être vu, comme je l'ai fait avec mon précédent, mais juste l'envie d'avoir quelque part où partager avec qui le veut. C'est une grande nuance...

    Ton commentaire me fait vraiment plaisir, en tout cas... Et merci pour ces compliments, tu flattes mon ego surdimensionné <3.

    Ça fait quoi de dépuceler quelque chose, dis moi?
    Je t'aime aussi, Madame Brosylen, je t'aime aussi...

    @Asbjorn :
    Eh ben voilà quelque chose qui fait plaisir à lire! N'hésitez donc pas, tous les deux, à user et abuser du bouche à oreille, je ne m'en plaindrai pas!
    J'espère réussir à te garder intrigué, curieux et impatient pendant longtemps, dans ce cas! Sache que j'en sais autant que toi par rapport à la tournure que ça va prendre... J'espère ne pas être décevant par la suite.
    Ça fait plaisir d'être dans tes favoris, vraiment. J'espère que tu penseras à les vérifier de temps à autres, tout de même.
    Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me galvanise :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. Bien sur que je les vérifie de temps à autres !! Vraiment tu peut compter sur moi pour partager ce que tu fais, je trouve ton.blog différent, dans le sens ou tu ne le fais pas pour être lu par des milliers de gens, tu ne publie pas n importe quoi, mais ( sur les articles déjà présent en tout cas ) toujours quelque chose d intéressant, tu partage vraiment des passions, anecdotes, histoires, un vrai blog comme on en trouve presque plus sur le net.... mais cela nous permet d apprécier pleinement les perles rares ;)

      Asbjorn

      Supprimer
    3. Eh ben, quel enthousiasme o_o
      Ça fait chaud au cœur, vraiment!
      Je croise les doigts pour rester cette "perle rare", c'est un compliment peu courant qu'on me fait là!

      (PS : j'ai supprimé ton doublon au-dessus, pas d'inquiétudes)

      Supprimer
  4. (Zut, j'ai encore écrit un gros pâté...)

    RépondreSupprimer
  5. En me ballandant de quotes en quotes je suis tomber sur la #14502 j'ai pour habitude de lire les commentaires, et j'ai pus constater que le monde est bien petit ! :D

    Asbjorn

    RépondreSupprimer

Dis-moi ce que tu désires, la seule règle est *le respect*.
Merci pour ta contribution!