mardi 5 février 2013

« Qui dit un mensonge en dit cent. »

Le vol, le meurtre, l'adultère, la trahison, ce sont des mots qui effraient. Ce sont des péchés que toute personne équilibrée considère comme horribles. À un tel point que certains, sur cette Terre, en payent les conséquences de leur vie. Mais tous ces actes impliquent ou découlent d'un autre péché, bien moins grave aux yeux de la loi et de nombreux hommes : le Mensonge.

Un enfant qui apprend à marcher tombera et aura mal. C'est cette douleur qui le galvanise, le pousse à réessayer pour vaincre la frustration. Grâce à sa chute, il retient ses erreurs et ne les reproduit plus. C'est en tombant que l'on apprend à marcher.

On aura beau nous avoir expliqué depuis la plus tendre enfance ce qui est mal, tout le monde désobéira au moins une fois et se blessera. Car c'est comme ça que l'Homme apprend et avance.

Ainsi, durant ces deux derniers mois, j'ai appris ce que coûtait le mensonge.

Mentir, cet abus de la confiance d'autrui, n'est jamais le bon choix, quoi qu'il arrive... Car tôt ou tard, directement ou indirectement, le mensonge nous retombe dessus, sans prévenir, et réclame ses intérêts. Même dans le cas du plus crédible des mensonges, la vérité fini toujours par refaire surface, de la manière la plus inattendue qui soit. L'Univers est facétieux, et la réalité n'est pas modelable.

Aujourd'hui, même si je regrette d'avoir menti à des personnes qui me sont très chères, et même si je pense que cette histoire est derrière moi, je ne peux pas m'empêcher de vivre avec la crainte qu'une nouvelle addition se retrouve posée sur ma table, et je peux aujourd'hui affirmer que je ne commettrai plus l'erreur de dissimuler la vérité, même si ça me paraît la meilleure solution sur le coup, même si ça semble être le meilleur moyen de me protéger.

Même le plus intègre des Hommes est susceptible de mentir un jour. C'est pardonnable, c'est humain, et ceux qui cèdent à la tentation ne sont pas pour autant de mauvaises ou de faibles personnes... Mais il est important de faire face aux difficultés.
J'aimerai rajouter une dernière chose. Je désire que tous ceux qui lisent ce message méditent consciencieusement ces mots :

Il peut être facile de ne pas mentir à autrui,
mais il est bien plus difficile de ne pas se mentir à soi-même.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dis-moi ce que tu désires, la seule règle est *le respect*.
Merci pour ta contribution!